Bilans énergétique et respiratoire

Soins Alternatifs

Holistiques & Énergétiques

Nos Thérapies

Bilans énergétique et respiratoire

Le fluide vital est une énergie électromagnétique qui occupe la totalité du volume humain. Depuis qu’une cellule procaryote a investi une protocellule pour donner naissance à la cellule eucaryote, cette dernière a acquis son autonomie en matière d’énergie sans être brulée par l’énergie qu’elle produit. Cette énergie est fournie par la combustion de l’oxygène par la mitochondrie à travers le cycle de Krebs qui va produire les molécules combustibles nécessaires à la vie de la cellule. Ainsi, le phénomène de vie est intimement lié à la respiration qui apporte l’oxygène dans les cellules. Un certain nombre de dysfonctionnements de l’appareil respiratoire ont pour effet de réduire les échanges gazeux au terme desquels l’oxygène arrive à la cellule.

Il est donc important d’effectuer un bilan respiratoire fonctionnel dont les résultats sont directement liés à la production d’ATP, qui est la seule forme d’énergie mobilisable par l’organisme.

De même, la répartition de l’énergie dans les organes se fait par une circulation dont les structures ont toujours été mal perçues par l’anatomie classique : les méridiens chinois. Un bilan est aussi possible qui consiste à se faire une idée macroscopique de l’usage d’énergie par les structures nerveuses qui sont en liaison avec la personnalité, le comportement, l’état neurovégétatif, et d’une manière générale, la projection d’énergie dans le corps éthérique qui serait une sorte de bulle entourant le corps à environ 40 cm de l’enveloppe charnelle.

La biorésonance a permis de mettre au point des machines aptes à mesurer la distribution d’énergie à travers les méridiens qui sillonnent l’organisme en entier, et les chakras qui sont des points virtuels découverts dans la médecine asiatique et qui font la liaison entre les fonctions et les organes. Ces mêmes machines permettent aussi de procéder à une analyse fractale qui débouche sur la distinction entre l’âge chronologique et biologique du sujet.